30 January 2015

Le secteur du digital dépasse la presse en France.


Ça y est, nous sommes en 2015, l'année où le secteur du digital vient de dépasser la presse en France! Déjà en 2013, les experts de l'Observatoire de l'e-pub appelaient à une augmentation des investissement médias pour le secteur du digital en France. Cette demande a été largement prise en compte : 2014 a connu une augmentation de 4% et un investissement de 2,9 milliards d'euros. Ce média est donc une chance pour les entreprises et confirme bien que le digital est complémentaire aux canaux de masse tels que la TV, encore première source d'information des français.


La télévision, média de masse présent dans le quotidien des français.

Considéré aujourd'hui comme le premier média de masse en France, la télévision est - malgré la forte augmentation du digital - ancré dans les utilisations et usages des français. Première source lors de la recherche d'informations et encore considérée comme la première activité de loisir, ce média a aujourd'hui un impact considérable sur l'information et un fort outil de communication permettant aux marques de s'initier directement chez les utilisateurs. L'utilisation du téléviseur semble être en plein changement pour que les téléspectateurs deviennent "télé-acteur". Aujourd'hui présent dans près de 98,3% des foyers français, ce secteur est encore en pleine croissance et cette tendance semble se confirmer pour l'année 2015.

Le secteur du digital, aujourd'hui indispensable aux marques.
Si les prévisions 2015 se tournent vers une utilisation toujours plus forte du mobile, du social et de la vidéo, il semble à ce jour être la combinaison gagnante pour une marque souhaitant atteindre une clientèle cible et étendre son image de marque. Bien que le marché Français soit en recul par rapport à des pays comparables tels que le Royaume-Unis ou en core l'Allemagne, le mobile pèse désormais 14% du marché digital en France.

Principal outil de connaissance, le mobile est un véritable atout pour les marques visant à adapter une offre géo-localisable. D'un point de vue SEO, l'arrivée du mobile à renforcé le côté local en donnant naissance à des recherches encore plus localisées et ciblées et impacter directement la relation consommateur / entreprise.

Les dépenses en digital en Europe, la France est à la traîne.
Si le secteur du digital pèse aujourd'hui près de 35 et 30% pour le Royaume-Uni et l'Allemagne, il n'en pèse aujourd'hui que 25% en France. Si cela n'a rien d'inquiétant face à ces deux pays, la France se positionne aussi derrière l'Italie, où le poids du digital pèse près de 26%. Cela signifie que certains annonceurs n'ont pas encore réalisé de transformation digitale et sont donc en décalage avec le marché. Si certains des annonceurs ambitionnent d'investir 50% de leurs dépenses dans le digital d'ici à 2020, cela devrait rattraper le retard.


Ajouter de la vidéo dans sa stratégie SEO est une obligation en 2015.
La communication sur la toile d'internet est présente sous différentes formes. L'écrit, est majoritairement présent dans tous les échanges, articles et contenus. Mais quel est l'impact des autres modes de communication tels que la photographie ou la vidéo? Avec l'arrivée des réseaux sociaux tels qu'Instagram ou encore l'importance de Youtube, il semble que ces pratiques aient un impact fort sur les internautes. Si la vidéo représente 60% du traffic web, et que chaque français a regardé 190 vidéos en moyenne depuis janvier 2014, il s'agit bien là d'une stratégie à adopter et à ne pas négliger!
Si vous doutez encore de l'impact que peut avoir la vidéo en 2015, Shutterstock a rassemblé un ensemble de chiffres du secteur dans une vidéo en partenariat avec la team Labour : "Montre-moi quelque chose".

No comments:

Post a Comment